LE

SCCRC

« Que tous soient un, Père, comme toi et moi sommes un! »

[Jean 17, 21]

En juin 2019, lors la fête de Pentecôte, le pape François proclamait l’entrée en vigueur de CHARIS (qui signifie grâce en grec). En créant cette nouvelle entité, le désir du pape François était d’unir toutes les instances du renouveau charismatique catholique (RCC).

Depuis sa nomination, le pape François a voulu que l’un de ses souhaits soit réalisé : « que tous les catholiques reçoivent le baptême dans l’Esprit, pour devenir des chrétiens renouvelés ».

 

CHARIS est un nouvel organisme ayant une personnalité juridique qui vise à coordonner les différentes expressions charismatiques catholiques aux échelons national, continental et international.

 

CHARIS est accompagné par un « Assistant ecclésiastique », qui est un évêque ou un prêtre nommé par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et qui est chargé de promouvoir les œuvres de CHARIS et d’en assurer la fidélité au magistère de l’Église.

 

Par cette démarche, le pape François a repositionné le RCC au cœur même de l’Église qui n’est pas une organisation avec des membres, mais plutôt un courant de grâce dans lequel tous les fidèles sont invités à entrer. Car le Renouveau, tel un « courant de grâce », n’appartient à personne, mais doit s’écouler dans les veines de chaque fidèle et devenir le patrimoine de l’Église.

 

CHARIS a été organisé en trois niveaux. Le niveau international, dont les bureaux sont à Rome, est composé de 18 membres, représentant les réalités et les expressions du RCC du monde entier. 

 

Le deuxième niveau organise le monde en quatre services continentaux de communion. Le Canada fait partie du Service continental de communion des Amériques. Le troisième niveau d’organisation se situe au niveau national. Il y a environ 120 pays dans le monde qui ont une présence du RCC et chacun d’eux est invité à former un service national de communion représentant toutes les réalités du RCC dans leur pays.

 

Pour le Canada francophone, ce service a débuté en janvier 2020 sous le nom de Service canadien de communion du Renouveau charismatique (SCCRC). Celui-ci réunit les répondants et les délégués diocésains, ainsi que les membres du conseil canadien du renouveau charismatique. Chaque année, en octobre, se tient une assemblée générale durant laquelle l'élection de deux nouveaux membre a lieu.

 

Qu’attend l’Église de ce nouveau service et de tout le Renouveau charismatique?

 

Trois choses : Baptême dans l’Esprit Saint, unité du Corps du Christ et service des pauvres sont le témoignage nécessaire pour l’évangélisation du monde, à laquelle nous sommes tous appelés par notre Baptême. L’évangélisation est tout d’abord un « témoignage d’amour ». « Évangéliser c’est aimer », a affirmé le pape François. Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres (Jn 15,35).

 

Il est vital de créer un sentiment unifié de communion entre les diverses expressions charismatiques catholiques afin d’intensifier notre témoignage d’amour chrétien dans le monde par la puissance du Saint-Esprit.

 

Pour conclure, voici quelques points qui favoriseront la croissance de la vie du Renouveau dans l’Église :

 

  1. Se convertir à l’amour de Jésus. Tous les chrétiens ont besoin d’une constante conversion personnelle vers le Seigneur. C’est un appel à la sainteté.

  2. Promouvoir la grâce du baptême dans l’Esprit à tous les fidèles, sans penser que nous en sommes propriétaires. Exercer les dons et charismes reçus à notre baptême.

  3. Évangéliser en utilisant la Parole de Dieu. Utiliser la Parole pour évangéliser suppose que nous la lisions tous les jours et que nous la méditions. La Parole de Dieu est vivante et se renouvelle chaque jour.

  4. Éviter l’organisation excessive. Nous avons à laisser le Saint-Esprit agir librement.

  5. Se former. Lire les documents officiels de l’Église et se former aux charismes.

  6. Établir davantage des liens de confiance et de collaboration avec les évêques, là où les diverses expressions du Renouveau opèrent et s’ouvrir à l’œcuménisme.

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour évangéliser les pauvres. Il m’a envoyé proclamer aux captifs la liberté et aux aveugles le recouvrement de la vue, libérer les opprimés et proclamer une année favorable accordée par le Seigneur » (Luc 4:18-19).

 

Le Renouveau dans l’Esprit Saint est un souffle de Pentecôte en vue de cette nouvelle évangélisation. Laissons-nous entraîner par ce courant de grâces. Il nous conduira sur des chemins de vie. Avançons ensemble dans la foi, la confiance et l’abandon en Celui qui nous aime tant. Avec l’appui du pape François, pas de doute, la révolution de l’Esprit Saint est en marche.

Merci de nous soutenir dans la mission!

Service canadien de communion du Renouveau charismatique

Écrivez-nous!

418 271-7625

sccrc@outlook.com

1073, boul. René-Lévesque Ouest

Québec (Québec)  G1S 4R5

©2020 SCCRC